Il fallait s’y tarder apres ses arrets d’embauche successifs, apres le controle positif a l’ethylotest au bureau, apres votre nieme cure dans une clinique specialisee.

Il fallait s’y tarder apres ses arrets d’embauche successifs, apres le controle positif a l’ethylotest au bureau, apres votre nieme cure dans une clinique specialisee.

L’ultimatum est tombe ce matin.

Le patron le lui a devoile : « Tu as 2 semaines Afin de vous reprendre et atteindre tes objectifs, sinon c’est la porte ! Je me suis montre patient jusqu’ici parce que tu etais mon ami. Mais la, c’est fini. T’as trop abuse ! Je ne peux plus garder un criti?re tel toi dans la societe avec cette conjoncture. Reprends-toi Bon Dieu ! T’as foutu ta vie conjugale en l’air, ne laisse nullement ton taf prendre le aussi chemin. Sinon c’est l’impasse qui t’attend ! »

Max avait ecoute le sermon dans la posture du penitent : mains jointes, genoux serres avec des fourmis au sein des pieds, la tete inclinee c’est parti, le cou offert a le bourreau. Continue reading “Il fallait s’y tarder apres ses arrets d’embauche successifs, apres le controle positif a l’ethylotest au bureau, apres votre nieme cure dans une clinique specialisee.”